En Poitou-Charentes

Les délégations départementales
Rejoignez nous !
Mon compte
Site national

COMPTES-RENDUS ACTIVITÉS

17 Avril 2016 - Sortie à Annepont

 

L'église et l'ancien cimetière

L'église et l'ancien cimetière

 

Par un temps frais, nous nous retrouvons au pied de l’église d’Annepont  datée des XIe et XIIe siècles, dédiée à St André, patron des pêcheurs. Elle est inscrite aux monuments historiques depuis 1907. La façade modeste avec un portail roman est caractérisée par une niche gothique du XVe, probablement un autel dédié aux pèlerins en route pour Saint Jacques de Compostelle. Intérieurement de nombreuses sculptures symboliques sur les chapiteaux représentent des végétaux, des têtes humaines, des lions qui regardent dans la direction opposée, des chouettes, des statues. A l’extérieur, nous voyons des modillons rares : un acrobate, un homme à barbe, des chouettes, un couple de moines, des oisillons, etc…Autour de l’église, l’ancien cimetière ceint d’un mur remonté par un chantier de jeunes, a gardé ses vieilles tombes.

 

L'assistance

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Les moines et les oisillons

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

L'homme à barbe et l'acrobate

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Mur en pierres

 

Puis nous faisons le tour du village en remarquant les particularités des maisons, ainsi que le logis de Pontieux. Nous nous acheminons vers le moulin de la Rutelière, datant de 1535, ayant appartenu aux chanoines de Taillebourg, Ce site racheté par la commune a été restauré pour en faire la Mairie. M. Boizumault, maire nous y reçoit pour nous présenter sa commune, il nous fait le récit des transformations, puis aidé de ses adjoints nous offre un copieux apéritif.

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Escalier en pierres

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

M. Boizumault, Maire

 

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Le moulin de la Rutelière

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Le logis de Ponthieu

 

Après le pique-nique ou le repas au restaurant, nous prenons les voitures pour nous rendre au « Maine Moreau », logis Louis XIII fort transformé. Ce bel ensemble a été divisé en plusieurs propriétés, il reste une tour tronquée avec  une porte au beau fronton. Le portail était autrefois surmonté de cinq vases. Une fuie en ruine contenait une apothicairerie.

Puis nous reprenons  le chemin des « Blanchardières » où nous nous arrêtons voir la maison qu’un adhérent restaure.

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

"Le maine moreau" et sa "fuie"

 

Puis nous reprenons  le chemin des « Blanchardières » où nous nous arrêtons voir la maison qu’un adhérent restaure.

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Maison de Blanchardières

 

Nous passons le village de « Chez Garreau » et nous nous dirigeons vers Juicq pour nous arrêter à « Château Gaillard », qui fut le théâtre de plusieurs drames, en particulier lors de la dernière guerre. Primitivement construit au milieu du XVIIe siècle, il est passé dans différentes familles. Situé dans les bois et les marais, en 1944, il est le siège de la Résistance, repéré par la Gestapo qui y fait une « descente », les maquisards ripostent et en tuent trois membres qui sont jetés dans le puits commun (condamné depuis). Les maquisards quittent le château, entre-temps les allemands viennent et pillent le domaine. Un parachutage de 15 tonnes d’armes est promis, les maquisards reviennent attendre  la réception, c’est alors qu’ils sont surpris par les allemands qui les attaquent et incendient le château, seule la chapelle ne brûle pas. Les 51 maquisards essaient de s’échapper dans les marais, mais 13 sont fusillés sur place. Un monument est érigé dans la propriété puis déplacé sur la route de Juicq, une plaque commémorative a été posée sur un mur. Durant une période, le château a été un couvent de l’ordre du « Cœur de Marie », la supérieure héritière y installe un noviciat. Nous voyons le cimetière des sœurs dans le bois attenant.

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

"Château Gaillard"

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

La chapelle

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Le cimetière des soeurs

 

En passant par « La Vignolerie », nous arrivons au « Petit Moulin », très beau site magnifiquement restauré et devenu grand gîte pour accueil d’étrangers. La propriétaire nous accueille et nous fait visiter, l’extérieur avec la roue à aubes et l’intérieur avec l’eau passant sous la maison. Merci pour l’accueil, les boissons et les petits gâteaux.

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

"Le petit moulin" et sa roue

 

Nous reprenons notre route, traversons les petits villages aux maisons typiques : «  Chez Merlet », « Chez Peton », et nous arrivons « Chez Guindet » où nous voyons la maison ossature bois de M. et Mme Boizumault.

 

Sortie MPF-17 à Annepont - 17 avril 2016

Maison à ossature bois

 

La soirée se termine après des visites très différentes les unes des autres.

Merci à M. Boizumault, maire, à son épouse, au conseil municipal, à M. et Mme Henry et aux propriétaires  de « Château Gaillard » et du «Petit Moulin ».

Les photos sont de Régis Bernet

 

 

07 Février 2016 - Assemblée Générale à Saint Jean D'Angély

COMPTE RENDU :

 

L’Assemblée Générale est ouverte à 09 H30.

 

Mme LAMBERT, Présidente, se présente, dit qu’elle succède à J. FORTIN, et qu’il ne sera pas facile de prendre sa suite et du travail accompli en 39 années. Elle remercie les personnes présentes, excuse les absents.

M. CHAPPET, 1er adjoint à la mairie de Saint jean d’Angély rend hommage à Mme et M. FORTIN. Il fait l’éloge du patrimoine qui doit rester fonctionnel. Il parle du projet de reconstruction de l’ « Eden » dont Mme LAMBERT est l’architecte.

 

M. DENECHERE, maire de Neuvicq le Château dit avoir été initié au patrimoine par Mme FORTIN : savoir regarder, apprécier, transmettre. Il parle d’une vie d’engagement pour Mme FORTIN, soutenue par M. FORTIN, son « prince consort». Il rappelle que Mme. LAMBERT a travaillé pour sa commune, et qu’elle saura faire évoluer l’association de façon pertinente.

M. DUHEM, président de l’association nationale de Maisons Paysannes de France, est très ému de rencontrer les adhérents de Charente-Maritime, et nous dit être là avec plaisir. Pour lui il faut être proche des adhérents et être à leur service. Lors du congrès des délégués de Tours en octobre 2015, plusieurs orientations ont été prises :

  • l’assemblée générale tournera dans les régions, elle se tiendra à Vienne, en Isère, au musée archéologique, le samedi 21 mai 2016.
  • On parle désormais d’organisation horizontale, et non plus pyramidale.
  • Le nom des associations départementales pourra maintenant changer et être par exemple : Maisons Paysannes de Charente-Maritime – Délégation de Maisons Paysannes de France, à la place de l’appellation actuelle, au gré de la délégation. Le président de l’association sera en même temps délégué.
  • MPF est reconnue pour ses compétences techniques, c’est la seule association à avoir été invitée pour l’amélioration thermique du bâti ancien lors de la COP 21 en décembre 2015 à Paris.Elle a aussi été nommée à la commission nationale pour les « abords ». Lutter avec les collectivités territoriales, se concerter est écrit dans la constitution, c’est le devoir des élus et le droit des citoyens. Sur le terrain l’adhérent doit être le veilleur pour éviter toute dérive. C’est pourquoi l’association organise des formations dans les régions :Les 30 juin, 1er et 2 juillet seront organisées 3 journées de formation à Burie pour notre région.

Pour conclure, il souhaite voir la courbe des adhérents remonter, d’ailleurs en 2015, année du cinquantenaire, cette tendance a commencé ! Nous allons encourager la jeunesse en utilisant les moyens modernes de communication.

Le prix René FONTAINE aura dorénavant deux volets, la conservation du bâti ancien et patrimoine du 21ème siècle.

Il rappelle que le siège  assure les associations lors de visites conseil, à condition que le demandeur soit adhérent.

Mme LAMBERT reprend la parole et remercie, elle est très fière du travail de MPF qui se concilie avec sa profession. Elle souhaite la bienvenue aux nouveaux adhérents et nous présente les membres du bureau assis à la table.

 

LECTURE DU COMPTE RENDU DE L’AG DU 08 FEVRIER 2015 A SAINT BRIS DES BOIS, par Mme JACQUES, vice-présidente.

Après lecture, le compte-rendu est adopté à l’unanimité.

LECTURE DU RAPPORT MORAL,  par Mme LAMBERT, présidente.

LECTURE DU RAPPORT D’ACTIVITE, par Mme GROSJEAN, secrétaire.

LECTURE DEU RAPPORT FINANCIER, par Mme MEUNIER, trésorière.

Nous retenons les totaux soit : Recettes : 4 355.00 € - Dépenses : 5 953.93 €

Soit un déficit de l’actif de : 1 598.93 €

Les avoirs en banque s’élèvent à : 8 039.05 €

Après lecture, le rapport moral, le rapport d’activité et le rapport financier sont adoptés à l’unanimité.

ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION.

Sortants : S. BONNEAU – M.T. JACQUES – C. PLISSONNEAU – Y. SICARD.

Aucun membre de l’assistance souhaitant rejoindre le conseil.

Tous les membres sortants sont réélus à l’unanimité.

 

PROJETS POUR 2016 :

REDYNAMISER LA DELEGATION :

  • Elargir la participation de MPF 17 à des salons grand public.
  • Proposer au CAUE l’expo photos du cinquantenaire.
  • Créer des dépliants à déposer chez les notaires et dans les mairies.
  • Faire des chantiers participatifs, nous allons définir une date pour un chantier enduit chaux-chanvre.
  • Organiser des cafés patrimoines.
  • Visites découverte de chantiers terminés.
  • Organiser un concours d’architecture contemporaine et du bâti ancien.
  • Trouver une animation pour dynamiser les stands lors des expos.
  • Faire adhérer des artisans.
  • Nommer des délégués de pays.
  • Trouver une « célébrité » pour parrainer l’association.
  • La page « facebook » a maintenant été créée.

M. DUHEM rappelle un point essentiel : la conservation du patrimoine.

M. DENECHERE suggère un partenariat pour les journées du patrimoine.

Mme LAMBERT va faire tourner l’exposition régionale.

La séance est levée à 11 H 00.

 

A.G. MP-17 du 7 février 2016 St-Jean-d'YA.G. MP-17 du 7 février 2016 St-Jean-d'Y

M Thérèse Jacques, Vice présidente MPF 17                                    L'assistance

Cyril Chappet, Maire adjoint St Jean d'Angély

Bernard Duhem, Président MPF national

Nathalie Lambert, Présidente MPF 17

Pierrette Meunier, Trésorière MPF 17

 

Les membres de l’assistance sont invités à venir  fêter Mme FORTIN.

Mme Fortin à été décorée lors de notre Assemblée Générale.

Après la clôture de l’AG, une petite réception organisée en l’honneur de Mme Jacqueline FORTIN a eu le lieu dans le petit salon voisin, en présence de Mme Corinne IMBERT Sénatrice, M. Cyril CHAPPET 1er adjoint à la mairie de Saint Jean d’Angély, M. Daniel BARBARIN adjoint aux sports à la mairie de Saint Jean d’Angély,  M. Pierre DENECHERE maire de Neuvicq le Château et M. François BERTHON délégué adjoint de la Fondation du  Patrimoine en Charente-Maritime.

Suite à l’intervention de chacun, louant le travail de Mme FORTIN effectué durant son activité de présidente,  M. DUHEM, président national lui a remis la médaille de Maisons Paysannes de France. Mme FORTIN, honorée, remercie les présents, ainsi que les absents qui ont marqué son parcours.

Après le bouquet de fleurs traditionnel et le verre de l’amitié, l’assistance s’est rendue au restaurant pour la convivialité.

 

Réception en l'honneur de Mme FortinRéception en l'honneur de Mme Fortin

Les officiels lors de la cérémonie                                  Remise de la médaille par M. Duhem

 

Partie festive

L’après-midi, le groupe est allé au domaine de l’ « Alleu », commune d’Asnières la Giraud, pour apprécier les travaux de restauration qu’ont effectués les propriétaires M. et Mme ROUSSEAU.

L’ampleur des travaux, le raffinement des restaurations tant en maçonnerie, qu’en menuiserie ont fait ouvrir grands les yeux des visiteurs. L’adaptation à la vie moderne des locaux ancestraux, tout en gardant et mettant en valeur les traces du passé est remarquable. Malgré le temps non  propice, nous nous sommes attardés à regarder, apprécier et regarder encore.

Félicitations à M. et Mme ROUSSEAU et aux ouvriers qui ont si bien travaillé.

La soirée s’est terminée par la galette charentaise maison et le pétillant offerts par nos hôtes.

Une belle journée bien remplie.

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

Les anciens chais

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

Logis de l'Alleu

 

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

La façade coté cour

 

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

Le puits

 

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

Le cadran solaire

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

Le potager

 

Visite du logis de Laleu (M. Mme Rousseau)

L'évier avec aiguière

(Les photos sont de Régis Bernet)

27 SEPTEMBRE 2015  - PROMENADE A LA GRÈVE SUR LE MIGNON.

Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon                                                                   La briqueterie

A partir du rendez-vous à l’embarcadère de La Grève sur Le Mignon, réaménagé à la fin du XIXe siècle, nous sommes allés à la briqueterie. Nous sommes accueillis avec café et friandises, par M. Patois et son équipe. Celui-ci nous présente très pédagogiquement l’histoire des marais mouillé, asséché et sauvage à l’aide de croquis. Il nous fait l’historique de la tuilerie briqueterie fondée en 1872. Le bris, argile qui se trouve en abondance dans le marais est transformé en tuiles, briques et éléments décoratifs. La matière première est acheminée par barque jusqu’à la tuilerie. Il reste une cheminée haute de plus de 22 mètres. Le four « Hauffmann » en état de marche unique en Europe est composé de 14 « chambres » disposées en fer à cheval. Puis nous visitons l’exposition « Eco-habitat », constituée de panneaux pédagogiques nous présentant les différents moyens d’isolation écologiques des toitures et des murs (paille, laine, chaux-chanvre…).

Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon

Briques                            Eléments décoratifs         Le four "Hauffmann"        L' "éco-habitat"  

Pour nous réchauffer nous faisons un tour dans le village, remarquant la seule maison en briques, un « balet » avec roseaux en lattage sous tuiles, pierre d’évier, corniches, puits avec pompe…sans oublier le port.

Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon  Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon  Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon
 Maison en brique                                 Puits avec pompe           Le port

Après le déjeuner à l’aire de pique-nique, nous partons pour Saint Hilaire la Palud (79), nous partons à pied pour le port de « Montfaucon ». Chemin faisant, nous admirons plusieurs belles maisons bourgeoises, preuve de la présence de la vigne avant le phylloxéra, venelles, maisons avec four. Nous arrivons au charmant petit embarcadère d’où partent l’été des visites en barques.

Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon IMG_0398r Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon

St Hilaire la Palud (79)     Le port  de Montfaucon   Maison bourgeoise          Promenade en barque

Nous retrouvons nos voitures pour une visite du marais sauvage, avec trous de bris, conches, petits ponts pentus, végétation typique, telles que « têtards ». Nous nous arrêtons au petit village de La Rivière, où nous remarquons des petites maisons de marais, avec balets, venelles et petits jardins très fleuris, parfois avec embarcadère privé.

IMG_0403r Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon Sortie MPF-17 du 28/09/2015 La Grève-sur-le-Mignon IMG_0411r

Le marais sauvage           Maison de marais           Lattage en roseaux         Puits fleuri

Nous partons pour Mauzé sur le Mignon, ancienne ville fortifiée, cité viticole ruinée par le phylloxéra, elle devient ville minotière et laitière. Placée au milieu des eaux, elle fut le plus grand port de la « Venise verte », qui connut son déclin avec l’arrivée du chemin de fer.
La journée se termine au pied de la statue de René Caillié, natif de ce lieu, premier français à être entré dans Tombouctou, et à en être ressorti vivant.

IMG_0418r     René Caillié

Le port de Mauzé sur le Mignon (79)                La statue de René Caillié

Merci à M. Bouchand qui s'est donné du mal pour aider la commission à préparer cette belle journée.

(Les photos sont de Régis Bernet, Maurice Poinsteau et Jean Riom)

28 JUIN 2015 - Promenade à Saint Grégoire d' Ardennes.

Dès le matin, par grand soleil, nous sommes arrivés à Saint Grégoire d’Ardennes, dont le nom vient de « Saint Grégoire », patron de la petite église et de « Ardennes », qui désignait la forêt à l’époque gauloise. Après la visite de l’église  aux peintures  et  fresques  joliment  restaurées, nous faisons une halte  devant la maison de M. et Mme Charruaud, puis nous pénétrons dans  le logis du seigneur de Crût, qui dépendait de  la seigneurie d’Ardennes.  Cette  demeure  longtemps  laissée à l’abandon  est  en cours de restauration  par M. Seguin. Un  pigeonnier de 1575, en bon état  jouxte le logis, nous remarquons un bel épi de faîtage  en poterie vernissée.

Eglise de St-Grégoire-d'Ardennes   Le groupe en visite    Ancienne belle maison en restauration    Ancienne belle maison en restauration   Peintures et fresques            L'assemblée                           Logis du seigneur de Crût

                                                                                            avec pigeonnier et épi de faîtage  

Le long du Trèfle, se dressent les rochers de Cordis (anciennes carrières de pierres) et les maisons troglodytes.

Puis nous sommes  accueillis à Methez par M. et Mme Goldeboeuf  dans leur parc à daims, ils nous content l’historique du lavoir et de ses coutumes, nous contemplons les nombreux fossiles et les objets insolites fabriqués à base d’outils agraires. Nous admirons le beau daim qui a bien voulu nous rendre visite, pour satisfaire sa faim. Ce petit parc de loisir fait la joie des familles.

De retour au village, M. Héraud, maire et son épouse nous accueillent avec l’apéritif dans l’arborétum, il nous présente sa commune, puis nous déjeunons dans ce beau décor ombragé, sur des tables dressées par la commune.

Ensemble de maisons en cours de restauration pour gîtes             Un daim coopératif pour les photographes.             Le vin d'honneur offert par la municipalité.

    Rochers de Cordis                Daim du parc de Methez             M. le maire de St grégoire,
                                                                                                                    son épouse et Mme Fortin                                                

Nous reprenons la route pour Saint Georges Antignac, en traversant Mosnac et Favières.

Mme Cayuela, maire nous accueille et nous présente son village, avec son four à pain  restauré par la commune, de belles demeures des XVIe, XVIIe et XIXe siècles, et son église des XIIIe et fin XVIIIe siècles.

Mme Françoise Cayuela, maire, accueille le groupe mené par Mme Fortin et M. Michel Charruaud.             St-Georges Antignac : Four à pain communal sur une placette, près d'une belle maison charentaise.             St-Georges Antignac

Mme la maire de St Georges Antignac,            Four à pain                        Demeure du XIXe siècle

M. Charruaud et Mme Fortin

Dans une propriété agricole, viticole et bovine que nous traversons, c’est avec étonnement que nous découvrons les ruines de l’important château de Clam (XIVe siècle) : échauguette, chapelle, tour, cave voûtée et cachot souterrain.

A Garreau, nous passons devant le moulin à vent (1757), restauré vers 1980, et un temple devenu habitation.

Le château (en ruines) de Clam   Le château (en ruines) de Clam    Le château (en ruines) de Clam   Moulin à vent au village de Garreau

Château de Clam                 Echauguette                  Porte de la chapelle         Moulin de Garreau

Nous terminons cette belle journée par la visite du château de Lussac, petite commune de 43 habitants. Cette demeure datant de 1525, est remaniée plusieurs fois, notamment au XVIIIe siècle. Construction basse, entourée de deux pavillons couverts d’ardoise, qui surplombe un jardin bas accessible par une série d’escaliers à balustres et    terrasses. La prairie s’étale jusqu’à La Seugne. Les écuries, l’orangerie, le four à pain, la chapelle (qui jouxte l’église du village), le lavoir, la pêcherie, le vivier, le chenil, sont des éléments parfaitement conservés et restaurés. En  passant par le potager, nous rejoignons l’allée cavalière qui nous conduit à un rond-point avec bancs de pierre appelé « tribunal », car le seigneur y rendait la justice au Moyen-Age. Nous terminons notre visite par la     glacière, ouverte également aux gens du village.

Bravo au guide, qui entretient si bien cette belle demeure.

IMG_0822r     Le Château de Lussac.    IMG_0816r     Le Château de Lussac. Intérieur du Chenil.

Château de Lussac                       Ecuries                            Lavoir                              Chenil

Merci  à M. le maire  de  Saint Grégoire  d’Ardennes et  à son épouse,  merci  à  Mme  la maire de Saint Georges  Antignac,  et merci à M. et Mme Charruaud qui ont préparé ce circuit.

                                                                                   Les photos sont de Régis Bernet et Jean Riom

21 JUIN 2015 - Journées du Patrimoine de Pays à Saint Jean d' Angély.

C’est par une belle journée ensoleillée qu’environ trente personnes se sont retrouvées à La Maison de Jeannette pour célébrer les Journées du Patrimoine de Pays sur le thème « Le Moyen-Age encore présent » ; chacune d’entre elle a pris le temps de visiter l’intérieur de la maison tout en consultant les revues et documents relatifs à cette période mis à leur disposition.

A l’extérieur, elles ont pu admirer la collection de ferrures de M. Hillaireau, ainsi que l’œil de bœuf en pierre qu’il s’applique à tailler, elles ont pu aussi contempler les rabots à bois de M. Bonneau ; ce dernier leur a montré comment « chauler » le bois pour éviter au tanin de ressortir.

Un peu plus loin, M. Sicaud  a expliqué l’enduit à la chaux qu’il avait réalisé sur un mur.

Aux alentours de midi, Mme Jacques a fait l’historique de MPF 17, Mme Fortin a parlé de la SEFCO et M. Cardet, délégué à l’animation à la mairie de Saint Jean d’Angély a évoqué les relations entre la municipalité et les associations. Puis nous avons partagé le pétillant fabriqué par M. Guesdon membre de l’association CAP Saintonge.

Après s’être réconforté autour du pique-nique sous l’if, l’assemblée est partie pour une visite du « Saint-Jean moyenâgeux ».

L'historique de la ville dès sa création datant de 9000 ans avant J.-C, nous a été présenté par M. Mazouin, au pied de l'Abbatiale.

Munis du plan de l'ancienne ville, nous avons sillonné le coeur de St Jean, nous arrêtant devant de belles maisons à colombages, ou bien remarquant des détails d'architecture, traces du Moyen-âge. A chaque arrêt, l'histoire du lieu et de ses habitants nous était comptée. Nous avons eu le privilège d'entrer dans une propriété, magnifiquement restaurée, donnant sur 2 rues, avec pigeonnier et passage couvert.

Après 3h de visite sous un soleil de plomb, nous sommes revenus à la Maison de Jeannette avec de nombreuses informations et anecdotes à transmettre.

Merci à Mme Fortin et M. Mazouin pour les précieux renseignements donnés au cours de la visite.

007                003

    Collection Jean-Louis Hillaireau        Réalisation Jean-Louis Hillaireau

                                                                                                        Les photos sont de Claudie Minet

12 AVRIL 2015 - Promenade à Crazannes.

Site classé " village de pierre et d'eau".

 

IMG_0253r

M.Pasquier, Mme Jacques, Mme Fortin

Après un accueil place de l’église à 9 h, nous avons sillonné les rues de Crazannes guidés par M. Michel Pasquier, conseiller municipal, ancien  président du Foyer Rural. Aucun détail n’échappe à cet œil avisé et familier de son  village. A  chaque  arrêt,  Mme  Fortin  commente  les  détails   d’architecture montrés par M. Pasquier : maisons basses de carrier de 1688, saloir à jambon devant une porte ; une autre avec inscription « 1661 LOE SOIT DIEU » ; d’autres avec linteaux de porte, impostes, cordons entre les étages, corniches, murs de clôture recouverts de pierres taillées en pente ; belles maisons bourgeoises de propriétaires de carrières ; maison à toit  d’ardoises (environ 1875) ; Logis de La Touche (château moyenâgeux).

IMG_0289r  IMG_0267r  IMG_0313r  IMG_0295r  Au fil des ruelles on observe : piliers de portail avec polyèdre ornemental, dalles, escaliers, cadrans solaires, timbres, auges, « bujhours », belles impostes, lucarnes en demi cercle…

IMG_0258r  IMG_0256r  IMG_0286r  IMG_0287r La matinée s’est déroulée dans un dédale de venelles, menant au lavoir au bord de la « prée », en face un abreuvoir pavé encore bien conservé.

IMG_0279r             IMG_0280r      IMG_0321r

Retour  à la Mairie où  M. Gaillard, maire nous a présenté son village par un rapide  historique et des projets d’avenir.

Le verre de l’amitié offert par la municipalité fut le bienvenu.

 

Après  le repas nous sommes allés visiter les jardins du château de Crazannes,  avec la chapelle qui fut l’église du  village jusqu’en 1874, date de la construction  de l’église actuelle. Dans une dépendance, nous découvrons un musée d’outils des métiers d’autrefois (tonnelier, tailleur de pierre, vigneron…). A quelques pas un donjon du XIème siècle. Par chance nous avons pu profiter des explications du guide, présentant la façade ornée de sculptures à symboles  alchimiques. Charles Perrault situe ici le décor de son conte « Le  Chat botté ».                                                                                                                           IMG_0344r      IMG_0339r      IMG_0337r

Puis nous nous sommes dirigés vers le musée de la pierre, où M. Majeau, petit-fils de « pierreux » dirige ce musée sous la responsabilité du Conseil Général. Après la présentation et l’historique de ce lieu et de la pierre, nous avons fait le « circuit court » où des panneaux explicatifs le long du chemin, à travers bois et carrières nous indiquent la faune et la flore de ces lieux redevenus sauvages.                 

IMG_0345r                             IMG_0346r

Après cette visite nous avons repris les voitures pour le petit village de Cléré, commune de Crazannes. Ce village de « pierreux » était presque tout constitué de maisons d’employés de carrières, chacune d’entre elles n’avait qu’une seule pièce avec une cheminée et un évier.

M. Villégier, ayant acquis plusieurs de ces petites maisons, qu’il a restaurées avec amour et respect des proportions et des matériaux depuis 20 ans, a bien voulu nous présenter l’évolution de ses travaux et nous a permis de visiter l’intérieur.

Dans le village d’autres petites maisons parfois jumelées, restaurées gardent encore des traces du passé : escaliers extérieurs, énormes timbres, puits, toits à cochons, basses-cours

060          039           063

Merci à M. Pasquier, M. Le Maire et son épouse, M. et Mme Villégier pour leur accueil, leur disponibilité et leurs connaissances.

Cette journée ensoleillée, vouée à la pierre de Crazannes a été source d’enrichissement pour une cinquantaine de  personnes.

IMG_0306r     IMG_0325r     IMG_0278r

Les photos sont de : Jean Riom, Maurice Poinsteau, Claudie Minet.

 

 08 février 2015 - Assemblée Générale : Saint Bris des Bois.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE  M.P.F. 17  DU 08 FEVRIER 2015 A SAINT BRIS DES BOIS.

 

COMPTE RENDU

  L'Assemblée Générale est ouverte à 9h30.

                Mme la Présidente ouvre la séance, remercie les personnes présentes, excuse les absents, regrette la non réponse du maire tout en le remerciant pour la mise à disposition gracieuse de la salle chauffée.

                Mme FORTIN fait état des vœux reçus, et présente Murielle, la nouvelle secrétaire (SEFCO et  MPF 17).

LECTURE DU COMPTE RENDU DE L'A.G. du 26 JANVIER 2014 à Fenioux par Mme GROSJEAN, secrétaire.

Régis BERNET fait remarquer que le compte rendu qu’il a fait a été modifié ; Mme FORTIN propose d’y remédier.

Après lecture, le compte rendu est adopté à l' unanimité , moins une abstention.

LECTURE DU RAPPORT MORAL, OU RAPPORT D'ACTIVITE par Mme GROSJEAN, secrétaire.

LECTURE DU RAPPORT FINANCIER par Mme Pierrette MEUNIER, trésorière.

Nous retenons les totaux soit : Recettes : 4.055,50 € - Dépenses : 3.552,23 €

                                    Soit un excédent d'actif de : 503,27 €

                                                                   Les avoirs en Banque s'élèvent à : 9.637,98 €

                Les frais de déplacement reversés en don sont mis en mémoire, car inclus dans les comptes de Paris.

Après lecture, le rapport moral et le rapport financier sont adoptés à l' unanimité.

ELECTION DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Sortants : M. FROTTIER – J.L. HILLAIREAU – P. MEUNIER – C. MINET – J. RIOM – J.C. SICAUD.

J. RIOM ne se représentent pas, N. RIOM démissionne.  Mme N. LAMBERT (ancienne présidente de Charente) est candidate.

Sont élus ou réélus à l’unanimité : M. FROTTIER – J.L. HILLAIREAU – N. LAMBERT - P. MEUNIER – C. MINET – J.C. SICAUD.

PROJETS POUR 2015

Œuvrer pour la conservation et la promotion de l'habitat rural

1 - Sensibilisation tout public : adultes, touristes, propriétaires, élèves, artisans.

2 - Encourager la restauration en collaborant :

-          avec les différentes collectivités, Région, Département, Pays, Communautés de communes.

-          avec les propriétaires privés et les particuliers en donnant des conseils de restauration.

-          avec les artisans, poursuivre le travail, sensibilisation aux techniques de restauration à l'ancienne, échanges de savoir-faire, journées stages "chaux/chanvre" et isolation.

-          avec la Fondation du Patrimoine pour l'établissement de dossier en vue de l'obtention du label.

-          S’informer sur les différents matériaux.

3 - Organiser les Journées du Patrimoine de Pays des 20 & 21 juin  sur le thème : « Le moyen Age encore présent ».

4 -Poursuivre le travail sur le bâti agricole :connaissance du bâti, conférences, exposition.

5- Exposition régionale itinérante dans les quatre départements :

    La faire circuler, la compléter par une exposition départementale afin de sensibiliser tout public pour une restauration réussie.

6 - Organiser une journée de travail "inter-délégations" avec les départements limitrophes sur le bâti et le "chaux/chanvre".

7 - Organiser trois sorties-études dans le département : pour connaître les modes de construction, les types de maisons et créer du lien entre les adhérents.

8 – Participer au mois de l’architecture à Saintes : Le 1er avril avec Mme Sylvie THOMAS, le thème étant  les couleurs.

QUESTIONS DIVERSES

-          Mme MEUNIER demande que l’Assemblée Générale n’ai pas lieu à l’avenir le 2ème dimanche de Février pour des raisons personnelles, sinon elle ne pourra pas participer.

-          Concernant l'utilisation des avoirs en banque,  si nous ne voulons pas que Paris ne nous reverse pas notre cote part, il faudrait les utiliser : fauteuil de la secrétaire (SEFCO-MPF), ordinateur portable, nous avons toujours le projet de création de panneaux d'exposition.

-          Mme FORTIN nous fait part de son souhait de quitter la présidence de MPF 17.

-          Mme MEUNIER nous informe que nous devons nous assurer pour ce que concerne l’association déclarée, pour ce qui est des manifestations qui sont une promotion de MAISONS PAYSANNES DE FRANCE, c’est Paris qui prend en charge.

-          50 ans MAISONS PAYSANNES DE FRANCE : Mme MEUNIER nous informe qu’il a été commandé des livrets commémoratifs en souscription pour faire bénéficier les membres du conseil d’une diminution des frais de port ; Il a aussi été commandé des marque-pages pour les adhérents.

-          Projet de faire notre 4 pages en couleur, trois devis ont été demandés.

-          Madame FORTIN annonce qu’une association nouvellement créée allait avoir son siège  social à la maison de Jeannette, nous ne savons pas dans quelles conditions.

-          Mme FORTIN nous signale un article de journal qui parle de «  la mérule », un champignon qui s’attaque à nos maisons.

-          Nous n’avons plus de nouvelles de notre association régionale !

-          Intervention de deux jeunes artisans spécialisés dans la restauration et la décoration du bâti ancien : Mme Alice LUNG et Mr Cédric CORAZZA de Courcoury.

LA SÉANCE EST LEVÉE À 11 H30.

 

Après l’assemblée, Mme Annick BARRE qui a obtenu à Gençay dans la Vienne un prix sur l’ « écriture normalisée » pour garder le « parlanghe », nous interprète avec son mari Michel plusieurs chansons en patois, en s’accompagnant d’un instrument de leur fabrication (sarcloir, ficelle, poubelle plastique). 

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE  M.P.F. 17  DU 08 février 2015

À SAINT-BRIS-DES-BOIS

COMPTE RENDU, EN IMAGES, DE LA PARTIE FESTIVE

-------------------------

L'ASSEMBLEE GENERALE

L'assistance

L'assistance pendant la tenue de l'Assemblée Générale.

Mmes GROSJEAN, FORTIN et MEUNIER

Mme Françoise GROSJEAN, Secrétaire, Mme Jacqueline FORTIN, présidente de M.P.F.-17, et Mme Pierrette MEUNIER.

PARTIE FESTIVE DE L'A.G. DU 08 FEVRIER 2015

À SAINT-BRIS-DES-BOIS.

Animation par Michel et Annick BARRÉ, à l'issue de L'Assemblée Générale.

Animation par Michel & Annick BARRE

Des chansons traditionnelles du folklore saintongeais et l'accompagnement musical

avec une contrebasse faite d'un sarcloir, relié par une ficelle à une poubelle en plastique...

Animation par Michel & Annick BARRE

Le public est ravi et en redemande...

Nous avons déjeuné à l'auberge des Bujoliers, à St-Césaire.

DSC_1353 copie

Quelques photos du repas, par Jean RIOM.

IMG_0126r

IMG_0128r

IMG_0134r

Visite du musée des Bujoliers, à St-Césaire.

La maison de la Mérine.

Le Musée des Bujoliers est installé dans une belle demeure saintongeaise.

Au rez-de-chaussée, nous entrons dans l'ancien chai où l'alambic est en place avec les outils du viticulteur, dans un angle une installation type pour la bujhée a été reconstituée, avec les "pones", le   potin, la brouette à linge et divers autres accessoires.

DSC_1327

Géologie.

Dans une petite salle, le visiteur découvre la stratigraphie de la carrière de St-Césaire, à l'époque du   crétacé, sous la forme d'une coupe reconstituée des différentes couches géologiques accumulées      durant des millions d'années.

La préhistoire.

C'est à St-Césaire que fut découvert un squelette de Néandertalienne, désormais célèbre, que l'on nomma "Pierrette".

La poterie.

Sur plusieurs panneaux, nous découvrons la céramique au fil du temps.

DSC_1357 copie

DSC_1358 copie

DSC_1361 copie

DSC_1359 copie

DSC_1362 copie

DSC_1365 copie

DSC_1367 copie

L'art de la poterie a toujours été très présent dans la région : fabrication des" bujhours" dans le village et ateliers de poterie nombreux à la Chapelle-des-Pots.

DSC_1360 copie    DSC_1363 copie

Anciennes poteries saintongeaises.

                  DSC_1335                       DSC_1369

                                    Bujour                                                               Epi de faîtage

DSC_1370 copie

Les bujoliers fabriquaient également d'autres poteries locales : saloirs, jambonniers, loubiers        ...L'artisanat de la tuile était également bien représenté.

DSC_1324 copie

Tuiles gravées

Tuile gravée : "Fait chez mée le 25 ....1877 pour une femme pleine jusqu'au becque"

(Chez Mée est le nom d'un lieu dit)

Le mobilier.

A l'étage, toutes les pièces sont meublées : armoires d'époque, vaisselier, bonnetières, lits à         quenouilles. Des vêtements et autres accessoires de la vie d'autrefois y sont présentés.

Les célébrités locales sont aussi honorées : Goulebenèze, né à Burie, le Docteur Jean, auteur de "La  Mérine à Nastasie", né à St-Césaire, et les acteurs qui ont fait triompher cette fameuse pièce de théâtre.

DSC_1422 copie

Blouse portée par Bénura dans la Mérine à Nastasie

                                                               DSC_1376                    DSC_1378

Grande chambre à coucher avec ses deux lits à quenouilles.

 DSC_1381      DSC_1382

Dans cette pièce, quelques vieux cahiers d'écoliers sur un bureau et une exposition de lingerie.

DSC_1398

DSC_1397

Reconstitution d'une pièce à vivre où l'on trouve la cuisine/salle à manger et, dans un angle, un lit à quenouille avec la bonnetière.

 DSC_1395       DSC_1394 Le coin cuisine avec le potager à côté de la cheminée ; dans l'angle opposé, l'évier, à côté de la

porte d'entrée.

Au-dessus de la porte, une étagère reçoit les pots de graisse.

----------------------

Une collection de coiffes et de sous-vêtements féminins est également mise en valeur.

DSC_1371 copie

DSC_1373 copie     DSC_1374 copie     DSC_1375 copieCoiffes blanches du début du 19ème siècle.

DSC_1415 copie

DSC_1421 DSC_1419 DSC_1432

           Coiffe de petite cérémonie                                                                       Table de toilette.

      dite "Le coéffia", vers 1870-1880.

DSC_1450 copie         DSC_1451          

DSC_1453 copie

Quelques chaussures d'enfants : les "soques" avec leurs semelles de bois ferrées.